Les cadeaux qui ont disparu de sous le sapin

Ca y est, les fêtes de fin d’année sont terminées. Le moment de faire le point : combien de kilos pris ; les sujets qui ont fâché à table … Les années se ressemblent et pourtant certaines choses disparaissent, comme des types de cadeaux sous le sapin qui ont provoqué des souvenirs indélébiles. Quelques musiciens normands racontent :

Le 45 tours de Titi et Grosminet – Vincent « Karaboul » (ex Lanskies)

J’ai un souvenir de 45t, offert pour Noël, c’était un disque de Titi et Grosminet. C’est un de mes premiers disques, il y avait aussi Titi et Grosminet au mexique avec je crois. J’adorais la voix de Grosminet qui chantait avec son gros cheveu sur la langue.

Je l’écoutais en boucle sur mon électrophone Philips orange. Le couvercle servait d’enceinte, et comme tous les gosses je me bidonnais en changeant la vitesse de lecture, 33t en 45 et inversement.

L’enregistreur / copieur de cassette analogique – Arthur Allizard (Granville ; Gandi Lake)

C’est un truc vintage que tu vois parfois dans les vides greniers maintenant ! Il y avait un microphone dessus. parfait pour créer des sketchs et du chant avec ma soeur. C’était notre podcast avant l’heure.

Les premiers lecteurs MP3 – Boris Collet (Veik)

Ha le lecteur MP3 pré-2010… Ou comment programmer musicalement ses journées de collégiens en 128 ou 256mb et faire lâcher sa connexion Wanadoo 512k à coup d’e-Mule et de Limewire.

Le baladeur cassette – François Desmoulins (Tremore)

Ah, j’en ai eu un au collège de « baladeur cassette », je l’ai toujours, d’ailleurs, je pense qu’il tourne encore ! Par contre je sais plus si je l’avais eu à noël ou pour mon anniversaire. C’est un Aiwa, il avait la radio et des commandes sur le fil des écouteurs, je crois que c’est surtout ça qui m’avait plu à l’époque. Je l’avais sur moi tout le temps, j’écoutais la radio avec parce que le mécanisme des cassettes faisait trop de bruit, en cours d’histoire-géo en cachant un écouteur dans ma manche… Et je me faisais des compils de nirvana et j’enregistrais fun radio, les émissions tard le soir, genre les débats de Gérard et max – le star system… J’ai eu un baladeur CD aussi, quand j’ai commencé à écouter beaucoup de musique tout seul. Et après ça, ils ont sorti le mini-disc, y avait pas le radio mais avec le loi sur les quotas de musique francophone, ils se sont tous mis à ne passer que du r’n’b et plus de rock. Le truc cool avec le mini-disc c’est qu’on pouvait enregistrer depuis une pris-casque, donc j’enregistrais des concerts sur VHS puis je repiquais le son depuis la télé pour faire mes propres bootlegs ! Fallait bricoler un peu mais ça marchait super bien ! Maintenant j’ai une bonne collection de baladeurs récupérés dans les brocantes autour de Caen pour 2€ qui attendent d’être bricolés pour en faire des instruments de musique.

 

Et vous alors, des souvenirs qui remontent ?

J'ai toujours eu l'impression que mes vinyles sonnaient terriblement mieux entre 1h et 4h du matin. Demandez à mes voisins !

Commentaire

Les cadeaux qui ont disparu de sous le sapin

Par Ambroise Carrière Temps de lecture : 3 min
0