Le Dandy : nouveau lieu de cartes blanches en Normandie

En plein centre ville de Caen, ce restaurant s’implante avec la volonté d’accueillir des artistes le temps d’une soirée. Rencontre avec Damien, à l’initiative de ces cartes blanches :

IMG_0253-2

Damien Prescod – ©Benjamin Vernet

.

Le restaurant est un lieu de rencontres, où on doit y

ramener la culture.

.

Qui se cache derrière le Dandy ?

On a ouvert le 29 mars dernier avec l’objectif de monter un restaurant bistronomique à Caen (entre le bistrot et le gastronomique). L’idée est de proposer une cuisine travaillée, soignée mais accessible. On travaille des produits frais, locaux, de saison.

12931100_1527714724204453_3055462667531532048_n

Gastronomie et Musique, ça fonctionne ?

Au delà de la musique, la culture et l’art nous touchent. Dans le restaurant on a voulu recréer l’ambiance de ces nouveaux pubs londoniens avec une musique plus cosy la journée et plutôt rock’n roll la nuit.
J’ai arrêté la musique pour me consacrer à fond à la cuisine. Pouvoir allier mes deux passions, ce projet est idéal. Le restaurant est un lieu de rencontres, où on doit y ramener la culture.

 

.

Un restaurant pour un restaurant, ça n’a aucun intérêt, tu en as 413 caennais sur Tripadvisor.

 

Vous organisez des cartes blanches au Dandy. Peux-tu nous en dire plus sur ce concept ?

On est en train de mettre en place des cartes blanches sur des événements exclusifs pour le restaurant. On propose à des artistes, qui nous tiennent à coeur, d’investir le lieu en cohérence avec nos identités respectives. Un restaurant pour un restaurant, ça n’a aucun intérêt, tu en as 413 caennais sur Tripadvisor. Même si on fait quelque chose de différenciant sur la cuisine, on veut proposer une expérience différente. On invite des artistes aux disciplines variées : musiciens, photographes, peintres, danseurs, etc.


Les prochains à investir Le Dandy sont les caennais BIG SISTER. Rencontre avec le groupe :

12113542_1698788626999681_1071921465611564735_o

Big Sister, Comment s’est fait le contact avec Le Dandy ?

Damien (le cuisinier) est venu vers nous. On a été les premiers à être contactés, ça c’est fait super naturellement. On a vraiment adhéré au lieu, à la décoration, à l’identité. 

On peut en savoir plus sur votre carte blanche ? 

L’idée c’est de ne pas proposer un concert « classique ». On organise une vraie soirée ! On investit les lieux à fond, on ramène l’ensemble de nos décors de scène.

On invite également des personnes qui nous tiennent à coeur. On répète avec une danseuse qui fera un show avec nous pendant tout le concert. Noë, photographe, nous a accompagné pendant une résidence dans la Manche et exposera sa série de clichés. Damien du Dandy, prépare un repas exclusif en cohérence avec ce qu’on propose.

12043055_1739536782924865_8458683243878767259_n

Cette carte blanche, c’est cohérent avec votre projet artistique, finalement ?

Complètement, c’est un moyen de proposer une expérience différente. Il n’y a pas de scène, on brise les murs et les institutions ! (rires) On voulait même caler tous les musiciens un peu partout dans le lieu mais niveau acoustique c’est chiant…

On veut recréer une ambiance conviviale et chaleureuse, comme si on invitait les gens à passer une soirée avec nous, dans notre studio. Le public vient profiter d’une ambiance globale. C’est un vrai concert lounge !

J'ai toujours eu l'impression que mes vinyles sonnaient terriblement mieux entre 1h et 4h du matin. Demandez à mes voisins !

Commentaire

Le Dandy : nouveau lieu de cartes blanches en Norm…

Par Ambroise Carrière Temps de lecture : 3 min
0