Follow Birds : Manger ou jouer, pourquoi choisir ?

Certains diraient qu’un bon concert c’est un peu comme un bon couscous : tu finis en sueur, la gorge en feu, avec une grosse envie de t’allonger par terre, pour ne plus jamais bouger. Mais dans les faits, est-ce que jouer en live est vraiment compatible avec le plus gros buffet de ta vie ? On y répond avec les Follow Birds.


Salut les gars ! Tout d’abord qui êtes-vous, d’où venez-vous, où allez-vous?

Will (Batterie/synthé) : Nous sommes un quatuor d’Alternative Pop, pur produit de la nouvelle Normandie : on vient de Caen et Rouen.

Tonio (Chant) : On a pas mal d’inspirations mais notre but est surtout d’allier mélodie, profondeur émotionnelle et ambiance électro ; tout en restant dans des compositions très personnelles.

Raph (Guitare/synthé) : Je dirais qu’on se dirige vers Venice Beach, au soleil couchant, au volant d’une Mustang de 66.

C’est quoi votre rapport à la nourriture ?

Will : Ca doit se voir, non ? (rires) Clairement j’adore cuisiner, et je ne mets aucune limite sur les sauces. Ma spéciale : le bœuf bourguignon-coquillette. Et évidemment, tu essuies ton assiette avec une demi-baguette !

Tonio : J’ai un peu le rôle de cuistot en chef lors de nos résidences. Pour pousser à fond le cliché de mes origines, moi c’est plus poulet au gingembre, riz cantonnais et nouilles sautées !

Raph : Mon plat préféré reste le Rougail (c’est d’ailleurs le surnom de Raph NDLR) ! C’est un plat typique de la Réunion, où j’ai passé une grande partie de mon enfance. Et sinon je kiffe bien les plats à base d’épices fortes.


Est-ce que votre rider ressemble à celui de Britney Spears – qui demande par exemple 19 big mac sans pain et 25 bouteilles de champagne, ou est-ce que vous êtes des gens plutôt conciliants quand il s’agit de catering?

Tonio : Bof, du moment que j’ai de la bière en entrée, en plat de résistance et en dessert, j’suis content.

Will : Je fais partie des zicos pas chiants pour qui de simples salades froides suffisent amplement ! Une valeur sûre et sans prises de têtes.

Raph : Une loge avec un pack de bières et des confiseries en tout genre…


Vous mangez plutôt avant ou après votre concert?

Will : C’est plutôt léger avant le concert par contre une fois la presta terminée, faut pas que la piémontaise traine trop loin…

Tonio : Moi c’est clairement après que ça se passe. J’ai ce problème, rencontré par certains artistes, qui s’appelle le trac pré-traumatique ! Donc estomac noué, teint triste et parole en berne. Après en revanche je me rattrape bien !

Raph : Pas de folie avant concert, danse sur scène oblige, même si certains caterings ne te laissent pas indifférent. J’ai notamment le souvenir d’un repas au 106 assez excellent.

Le plat parfait pour être au top quand vous jouez ?

Raph : Sans hésitation, une bonne entrecôte-frites. Bien loin du végétarisme !

Tonio : Une cassolette de bière, à la sauce bière, servie avec une bonne bière, toujours eu égard à mes problèmes de trac !

Will : (Rires) Non plus sérieusement, je ne mange quasi rien avant de jouer. Le catering idéal pour moi ce serait une bonne salade grecque et des fruits exotiques en dessert… De la vitamine quoi !

Si vous deviez choisir entre le meilleur concert et le meilleur restau de votre vie ?

Tonio : Le concert… et après restau avec les gars.

Will : Voilà, le restau après le meilleur concert. Pourquoi choisir ?

Photo bonus parce qu’on rigole bien pendant les shootings pour Normandr !

Retrouvez Follow Birds sur le World Wide Web :
www.facebook.com/FollowBirdss/
followbirds.bandcamp.com

www.paulineleclercq.com

Commentaire

Follow Birds : Manger ou jouer, pourquoi choisir ?…

Par Pauline et Thomas Temps de lecture : 3 min
0