Peut-on organiser un festival dans des WC ?

Oui, tu as bien lu ce titre. Oui je suis tenté d’y répondre « Non, on ne peut pas. » et d’ajouter cette interrogation à mon recueil « 1000 idées à la con ». Toutefois, l’expérience que je viens de vivre remet en question ma perception du sens de la vie et suscite un réel débat : peut-on vraiment organiser un festival dans des WC ?

Clairement, l’image des toilettes de festival est loin de l’idée qu’on peut se faire d’un espace accueillant et champêtre, où l’on prend plaisir à se rejoindre entre amis. J’ai plutôt tendance à les assimiler à un instant de stress intense d’équilibriste amateur où je risque à tout moment d’altérer l’état de mes chaussures ou de me perdre à jamais dans ce gouffre sans fin des toilettes sèches.

gif-final

À première vue, il parait donc complètement impossible d’organiser un festival dans les toilettes. Et j’en étais persuadé, avant que je ne vive mon premier Chauffer dans la Noirceur. (suspense complètement insoutenable, n’est ce pas.)

 

19h30 : la dame pipi est une rock-star

Vous le savez déjà, et si vous ne le savez pas, c’est vraiment l’occasion de le savoir : les résines du houblon, dont on se sert pour fabriquer la bière, stimulent le fonctionnement des reins. Après ma première pinte, je me retrouve donc dans cet emplacement des toilettes sèches au fond du festival. Un comité d’accueil insolite m’y attendait : Un DJ.

J’attends donc mon tour, dans une ambiance OutKast (HeyYah pour les nostalgiques). Le DJ, de sa cabine aux platines face aux cabinets, domine clairement les lieux et garde un oeil sur tout son territoire. Il se permet quelques bonnes punchlines subtiles « Les cabinets 3 viennent de se libérer, n’hésitez-pas ! », « Bienvenue aux WC, détendez-vous ! ».

IMG_8194

C’est Michel Scops qui anime les toilettes sèches de Chauffer dans la Noirceur !

2h30 : Aller aux WC pour uriner devient aussi useless qu’acheter son smartphone pour sa fonctionnalité « appeler »

Après m’être déhanché devant l’équipe de clubbers BAGARRE, et les rockeurs non moins déchainés J.C Satan, je retourne à mon rituel plus indispensable qu’agréable. Arrivé à l’espace WC, le DJ est toujours présent, avec l’ajout de guirlandes et lasers depuis la nuit tombée. Sauf qu’il est devenu pratiquement impossible d’accéder aux toilettes, la file d’attente s’étant transformée en véritable dancefloor. Clairement, the place to be du festival c’était les toilettes.

IMG_8209

Des sanitaires sont cachées dans cette photo.

L’espace WC était devenu un endroit de rencontres autour d’un tout autre besoin vital : la musique. Alors, oui, peut être qu’on peut vraiment organiser un Water Closet Fest.

Sinon, Chauffer dans la Noirceur, ce n’était pas que des toilettes :
IMG_8196IMG_8177IMG_8185

J'ai toujours eu l'impression que mes vinyles sonnaient terriblement mieux entre 1h et 4h du matin. Demandez à mes voisins !

Commentaire

Peut-on organiser un festival dans des WC ?

Par Ambroise Carrière Temps de lecture : 2 min
0