Le prochain succès normand : un algorithme ?

Oui, tu as bien lu le titre de cet article. Originaire de Berlin, Endel pourrait bien révolutionner le monde de la musique. La start-up a imaginé un algorithme capable d’être aussi performant qu’un musicien dans la création musicale. Grâce à l’intelligence artificielle, une machine est capable de créer des environnements sonores. Il sera bientôt très compliqué de différencier un son créé par un humain d’un autre pensé par un robot. N’importe qui devrait se faire avoir, tu vas vite comprendre.

Dans une période de l’histoire où le nombre de vues comptent plus que les performances musicales en elles-mêmes, on peut imaginer que des artistes virtuels se développent largement sur les plateformes d’écoute en streaming. Il semblerait que Warner Music (Ed Sheeran, Bruno Mars, Madonna…) se soit laissé convaincre par l’idée.

Kevin Gore, président du département artistique de Warner Music précise cela : “Je suis certain que celles et ceux qui écouteront, et apprécieront nos nouveaux albums bénéficieront d’une amélioration de leur humeur et d’une baisse de leur anxiété, grâce à Endel”. Si je te disais qu’Endel est plus fort qu’un humain, me croirais-tu ?

Psychologiquement, ce n’est pas si simple d’imaginer qu’un robot puisse être plus créatif qu’un humain. Et pourtant… La mission d’Endel n’est pas juste de créer des sons. En effet, de manière autonome, cet algorithme est capable de générer des musiques en fonction de vote humeur. Alors, verra-t-on bientôt apparaître un algorithme musical normand ?

Je me range souvent derrière ces quelques mots de V. Hugo : "la musique est la vapeur de l'art. Elle est à la poésie ce que la rêverie est à la pensée, ce que l'océan des nuées est à l'océan des ondes".

Commentaire

Le prochain succès normand : un algorithme ?

Par Valentin Cimino Temps de lecture : 1 min
0