Le Rush Festival : du 24 au 26 mai sur la presqu’île Rollet à Rouen

Entre pop et techno, la programmation du Rush Festival s’annonce hétéroclite. Cette année, c’est l’artiste Chloé qui a été choisie comme curatrice de l’évènement. Il semblerait qu’elle prenne son rôle très à cœur. Chloé est en train de vous concocter une programmation aux petits oignons.

La particularité du Rush Festival ? Sa perpétuelle volonté de mélanger les arts. C’est une habitude et certainement ce qui fait la singularité de ce festival : chaque année la collaboration avec des artistes venus d’autres univers que celui de la musique lui donnent une « identité particulière et unique » . C’est sur ce point que le festival rouennais tend à se démarquer.

En fonction de la sensibilité de l’artiste curateur, le Rush Festival revêt une identité singulière. Avec Chloé à la baguette, le directeur artistique du festival, Jean-Christophe Aplincourt, s’attend à des influences qui rapprocheraient le festival rouennais du géant américain Burning Man ou du Sónar de Barcelone. Une thématique devrait prédominer : l’espace.

Elon Musk sera-t-il de la partie ? Pas sûr ! Dans tous les cas, attendez-vous à une scénographie travaillée et à un univers très particulier. Retenez les dates : du 24 au 26 mai prochain.

Plus d’infos sur le Rush Festival ici.

Je me range souvent derrière ces quelques mots de V. Hugo : "la musique est la vapeur de l'art. Elle est à la poésie ce que la rêverie est à la pensée, ce que l'océan des nuées est à l'océan des ondes".

Commentaire

Le Rush Festival : du 24 au 26 mai sur la presqu&#…

Par Valentin Cimino Temps de lecture : 1 min
0