Podcast #2 : dans les coulisses de Cabourg Mon Amour

Après le podcast #1 et l’histoire du festival Cabourg Mon Amour, on vous emmène dans les coulisses, et on vous fait découvrir plein de petits secrets croustillants. Romain, Mathilde et Loïc répondent à nos questions :

Pendant ce temps …

Que se passe-t-il 6 mois avant le lancement du festival ? Pas grand chose ? Eh bien si, l’organisation d’un tel évènement est le fruit d’un travail de longue haleine. On plonge le nez dans le budget, on relance les mairies, le département, la région, bref on enclenche la machine. Nous sommes à 2 semaines avant le festival : l’excitation commence à monter, la programmation est bouclée (ouf), la pression se fait ressentir, on s’assure que tous les bénévoles seront bien là pour le jour J, on finalise les derniers plannings pour l’arrivée des camions. Bref, ça devient chaud.

Le jour J : on démarre par la commission de sécurité, pour que le festival se déroule dans les meilleures conditions. Le matin, l’installation des instruments se met en place, tout être prêt pour l’après-midi. Ensuite, une fois que le festival est lancé, on ne voit plus rien passer. Si on se projette à 4h du matin, le dimanche, dernier jour du festival : les scènes commencent à être démontées, les bénévoles peuvent enfin faire la fête ! Une fois que tout est terminé, il y a encore des choses à faire : notamment un gros rapport interne qui permet d’évaluer l’édition qui vient de s’écouler.

Kiffe ou business ?

Miel De Montagne ? Kiffe, c’est exactement l’ADN du festival.

Nelson Beer ? Kiffe, on est clairement dans la découverte.

Tessa B ? Kiffe, même si elle est en train de grandir en notoriété.

De notre côté aussi, l’impatience se fait ressentir. On vous donne rendez-vous à Cabourg les 28, 29 et 30 juin prochains ! Pour toutes ces découvertes, la Caisse d’Epargne Normandie et sa marque Normandr sont fières d’être de nouveau partenaires du festival ! Toutes les infos et la programmation complète sur Cabourg Mon Amour, ici.

Pour écouter l’épisode en entier, rendez-vous par ici :

J'ai toujours eu l'impression que mes vinyles sonnaient terriblement mieux entre 1h et 4h du matin. Demandez à mes voisins !

Commentaire

Podcast #2 : dans les coulisses de Cabourg Mon Amo…

Par Ambroise Carrière Temps de lecture : 2 min
0