Rouen : le collectif Lucien donne vie à La Friche

© Virgile Thersiquel

Leur nom vous dit peut-être quelque chose et c’est normal, le collectif rouennais baptisé Lucien, organise déjà le festival Parenthèse. Ces férus de bonnes choses et notamment de belles sonorités décident de s’investir pour donner vie à La Friche, un futur haut lieu de la fête rouennaise.

C’est un projet ambitieux qu’entreprend le collectif Lucien. Au programme : 3 800 mètres carrés exploitables, six mois d’ouverture par an, des artistes qui viendront du monde entier et une panoplie d’activités délirantes. Cela ressemblera à un véritable village éphémère, entre utopie et réalité. Vous en serez les habitants.

La Friche Lucien reprend le concept des bars de plein air éphémères, aussi appelés beergarten en Allemagne ou Kert en Hongrie. Il s’agit ici d’instaurer l’esprit d’un lieu où l’on vient tout simplement partager un moment convivial entre amis dans un univers hors du commun.

Pour réaliser cela, La Friche met à contribution les étudiants de l’école d’architecture de Rouen qui composent le collectif. À terme, de nombreux talents locaux se croiseront dans La Friche Lucien : musiciens, DJs, performeurs, artistes plasticiens, photographes, danseurs, tatoueurs, comédiens, artisans, commerçants.

Simon Ugolin, directeur artistique en charge du projet précise que «tout se base sur le bénévolat et l’envie de créer une communauté autour de valeurs partagées». Pour patienter, vous pouvez aller jeter un petit coup d’œil par ici. Sinon, on se donne rendez-vous le 19 avril prochain pour l’ouverture de lieu !

Je me range souvent derrière ces quelques mots de V. Hugo : "la musique est la vapeur de l'art. Elle est à la poésie ce que la rêverie est à la pensée, ce que l'océan des nuées est à l'océan des ondes".

Commentaire

Rouen : le collectif Lucien donne vie à La Friche…

Par Valentin Cimino Temps de lecture : 1 min
0