Sponsoring + festival = <3 ?

Quelques fois oui, d’autres non. Il faut absolument qu’on vous parle de l’énorme flop de l’Ultra Music Festival à Miami. Le 29 mars dernier, KFC a voulu tenter de se démarquer des autres sponsors du festival. La marque avait prévu un show exceptionnel. DJ Colonel Sanders, (c’est son nom, oui oui…) a livré un set de 5 minutes pour tenter de réaliser une performance unique. Résultat ? On est sur l’un des plus gros fails de l’année.

Tu vas pouvoir juger par toi-même :


Entre art expérimental et stratégie marketing, on peut clairement dire que KFC s’est totalement égaré. Vous aurez reconnu la mascotte de la marque, ce petit personnage que l’on voit dans toutes les publicités. La chaîne de fast-food a voulu le mettre en scène et le faire passer pour un DJ de haut vol. C’est un échec sur toute la ligne… La mise en scène est effrayante et le son est à peu près le même que celui qui vient vous hanter dans vos pires cauchemars.

Quelques slogans publicitaires venaient sublimer la prestation du Colonel Sanders, tels que : « Finger lickin’ good » ou encore « I am Colonel Sanders, I am everywhere. Are y’all hungry for some beats? Do you want deep-fried or finger lickin’ bangers ? ». Ce qui donne en français : “Je suis le Colonel Sanders, je suis partout. Avez-vous soif de sons ? Voulez-vous vos bangers frits ou à s’en lécher les doigts ?”. Euh… D’accord.

Chez Normandr, nous sommes impatients de découvrir le set de Ronald McDonald’s à Tomorrowland, l’année prochaine. Ça promet du grand spectacle. Les amis, nous entrons officiellement dans le XXI ème siècle. Welcome !

Je me range souvent derrière ces quelques mots de V. Hugo : "la musique est la vapeur de l'art. Elle est à la poésie ce que la rêverie est à la pensée, ce que l'océan des nuées est à l'océan des ondes".

Commentaire

Sponsoring + festival = <3 ?

Par Valentin Cimino Temps de lecture : 1 min
0